Action,  Critiques,  Fantastique

Pokémon Détective Pikachu : la pokémania continue

Un vrai saut dans Pokémon et son imaginaire au plus proche du réel grâce à la performance visuelle réussie de Pokémon plus vrai que nature. Outre ses qualités plastiques, le film est aussi très bon grâce à une histoire touchante, drôle, remplie d’action par l’alternative de son univers rempli de surprises adapté au cinéma avec réussite.

Depuis longue date, Pokémon s’étend d’années en années : des cartes à collectionner aux jeux vidéos ou aux séries et films d’animation. Impossible de connaître quelqu’un n’ayant jamais entendu parler d’une seule de ces bestioles créées il y a plus de trente ans. Cette fois-ci, la franchise japonaise s’accroît dans son premier film en prises de vues réelles. Tim et le célèbre Pikachu se transforment en Sherlock Holmes pour enquêter sur le prétendu meurtre du père du jeune homme.

Pokémon Détective Pikachu – Rob Letterman (2019)

Dans une ville où les Pokémon et les humains cohabitent, quel plaisir de retrouver ces petites créatures plus réelles que jamais, parfaitement réalistes. A l’heure où leur collègue Sonic se voit être piétiné par les fans pour son design raté dans la nouvelle bande-annonce du hérisson bleu, on ne peut qu’être ravi de celui des Pokémon (excepté Ectoplasma…) parfaitement intégrés dans un espace beaucoup plus urbain (Ryme City) que leur habitat à l’état sauvage. L’oeuvre est avant tout une réussite visuelle par cette création animée intégrant les Pokémon autour des hommes comme leur semblable et réussit ce vivre-ensemble d’une communauté unique en son genre. A l’écran, la joie est immense de voir un monde rempli de Pokémon bien annoncé dès les premières minutes du film dont la place sera centrale dans les péripéties de nos deux héros.

Le film relève du très bon divertissement malgré ces défauts : d’un scénario assez simpliste à son antagoniste repéré à mille. Rob Letterman se sert d’un mix de savoureux Pokémon pour créer un long métrage à la fois sérieux et comique, de l’angoissé Psykokwak au plaisant Pikachu et une ribambelle d’autres créatures venus tout droit de l’imagination du créateur de la licence et bien connus des fans de l’univers. L’inquiétude se fait tout de fois sentir quand les premières images sont très curieuses entre les choix de focale et les plans peu soignés. Heureusement ceci est vite repris en main quand le plongeon se fait dans Ryme City et son esthétique moderne à la japonaise remplie de néons la nuit et américaine le jour. Seul le jeu d’acteur de Justice Smith campant le premier rôle convainc peu aux premiers abords mais finit par assurer. Tous ces petits défauts n’empêcheront pas la distraction proposée pendant l’intégralité du film n’ayant aucun problème de rythme et nous donnant envie de partir à la conquête de cette ville et de ses Pokémon.

Le film arrive à nous emballer dans une enquête aux multiples révélations qui ne lassent pas mais continuent de nous intéresser de la plus prévisible à la plus imprévisible découverte. Fans ou non de la franchise, Détective Pikachu ne peut qu’être une bonne surprise et a la saveur d’une aventure riche, plaisante et mature.

Pokémon Détective Pikachu : 4/5

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *